Ampli 60's










Accueil - Home
  
  
L'expansion mondiale de l'harmonica se poursuit
même pendant les guerres.Les premiers
enregistrements datent des années 1920.
Aux USA, le Marine Band devient vraiment
le "souffle du Blues".
Le Rock amènera lui aussi l’harmonica sous
les feux de la rampe.
Les fabricants allemands poursuivent leur exportation vers le monde entier grâce à des modèles personnalisés Les Indiens découvrent l'harmo
«L’Épatant» et «La Marseillaise» pour la France, «King George» et «Alliance Harp» pour la Grande-Bretagne, «El Centenario» pour le Mexique, des harmonicas munis d’une chaîne pour «les populations qui n’ont pas de poches», etc…
Mexico Mexico
Pendant la guerre de 1914-18, de nombreuses associations offrent des "Un harmonica blindé"harmonicas aux soldats tant en Angleterre qu’en Allemagne. Il existe évidemment un modèle «Kaiser Wilhelm» !
Les années folles Les premiers enregistrements d’harmonica datent du début des années 1920 aux USA.
Apparaît alors l’harmonica chromatique, qui va connaître une immense vogue dans la musique populaire. Buster Keaton lui-même en fait la promotion en 1924!
Borrah ? Borrah !
Les «Rascals» de Borrah Minevitch hantent les scènes de Broadway et les plateaux d’Hollywood dès le début du cinéma parlant, tandis que le tout jeune Larry Adler devient la première star internationale de l’harmonica.
Larry Adler, la première star de l'harmonica Un chic présentoir
Les années 30
Pub
En Allemagne, l’harmonica échappe de peu à l’insigne honneur de devenir «l’instrument du peuple» au profit de l’accordéon.

A cette époque, il se vend un million de Marine Band par an aux États-Unis, sans compter les nombreuses imitations. En 1929, le Harmonica Band Movement, destiné à préserver la jeunesse «des mauvaises influences de la rue», compte 4.250 organisations regroupant 45.000 musiciens à travers les USA.

Ça bouge aux USA...

 CD Jazz Gillum
34 secondes
Le New Deal puis la guerre suscitent diverses migrations vers les villes du Nord et de l’Ouest qui vont précipiter le destin du petit instrument. À Chicago, les harmonicistes du Sud Jazz Gillum et John Lee Williamson sont parmi les artistes noirs les plus populaires auprès d’une population rurale déplacée.
La guerre est finie... L'usine HohnerEn Europe, Larry Adler joue pour les troupes alliées à Nuremberg et se précipite à Trossingen à bord d’un petit avion qui repère l’usine Hohner à l’aide du dessin figurant sur une boite d’harmonica!
CD Little Walter Partout, les soldats rentrent chez eux. Rien ne sera jamais plus comme avant. Aux USA, jaillissant des ghettos, le Blues «s’électrifie» pour se mettre au diapason du vacarme urbain. L’harmonica aussi s’amplifie entre les mains de jeunes musiciens du Sud comme Little Walter ou Junior Wells qui donnent au «Mississipi Saxophone» une nouvelle dimension au sein de l’orchestre.
En France aussi… Le Trio RaisnerDopés par le succès international de «Peg o’my Heart» par les Harmonicats en 1947, une poignée de «fanas» créent «le Tour de France de l’Harmonica» et de nombreux ensembles apparaissent dont le fameux «Trio Raisner».
Fin des années 50 : le Blues revient dans les sacoches du Rock... L’arrivée du Rock n’Roll balaie le paysage musical, mais l’harmonica revient en force entre les mains de nombreux artistes qui revendiquent leur inspiration ancrée profondément dans le Blues. Ils vont répandre dans le monde entier le son du «Blues Harp» et l’image d’un instrument vivant et expressif.
Muddy en concert
Muddy Waters avec Jerry Portnoy
Origines|XX° siècle|Blues|Country|Rock|Folk & World|Jazz|Classique|Plan